Après la chanteuse canadienne Lhasa en tout début d’année, emportée par un concert du sein, voici que Mano Solo a été vaincu par le Sida. L’hiver est rude…

D' »Allô Paris » (1993) au joyeux « Canal du Midi » (2000), Mano Solo a crié son amour de Paris, son amour des femmes, son amour de la vie qui ne lui rendait pas…

Durant des périodes de déprime profonde, ceux qui ont écouté « La Marmaille Nue », « Les années sombres » et « Je sais pas trop » ont pris des grosses claques, promis. Ou comment comprendre que toute la souffrance qu’on peut ressentir est une chance, qu’on doit se battre et libérer notre énergie créatrice ! Aller de l’avant !

Tu m’as appris ça Mano, mais putain j’avoue que ce matin j’ai vraiment les boules.

Publicités