#nicolassarkozyestpartout, et même sur le podium des JO en 1968, au moment du Black Power

#nicolassarkozypartout, et même sur le podium des JO en 1968, au moment du Black Power

Le Président aurait été à Berlin le jour de la Chute du Mur, le 9 novembre 1989. C’est ce qu’il déclare sur son profil Facebook, mais cette version qui tombe à point nommé est démentie par différents historiens et hommes politiques. Info ou intox ? Le web s’en empare. Nicolas Sarkozy deviendra-t’il un mème du web, comme Chuck Norris ?

Qu’est-ce qu’un mème ?

Un meme, c’est un phénomène récurrent développé, transmis et amplifié par les internautes. Il s’agit d’un buzz, relatif non pas à un fait d’actu, mais à la manière dont les utilisateurs s’en emparent, le détournent, se l’approprient pour en faire quelque chose d’original, et un élément de la culture web. il peut s’agir d’une vidéo, d’une expression, d’un détournement graphique, etc.

Par exemple, « LOL », « OMG », les smileys, sont des mèmes. Idem, les Chuck Norris facts sont une autre manifestation de la manière dont la communauté s’est appropriée un petit délire et l’a décliné à l’infini. Idem, les demotivational posters, analysé par l’excellent blog Abstrait-concret (en réponse à une analyse du tout aussi excellent BienBienBien). Idem, les vidéos mythiques du web, « leave Britney alone » et toutes ses déclinaisons… Faisons court : on assiste à un début de mème plutôt coolos grâce à #nicolassarkozyestpartout.

On prend les mèmes…

Car le Président aurait été à Berlin le jour de la Chute du Mur, le 9 novembre 1989. C’est ce qu’il déclare en tout cas sur son profil Facebook, mais cette version qui tombe à point nommé est démentie par différents historiens, journaux et hommes politiques. Info ou intox ? Peut-on se réapproprier un fait historique pour remonter dans les sondages ? Les journalistes font feu de tout bois et ont repris l’info. Mais les internautes se demandent si Nicolas Sarkozy ne serait pas intervenu sur pleins d’autres évènements qui ont marqué l’Histoire !

#nicolassarkyestpartout, et même la Liberté fuidant le peuple

#nicolassarkypartout, et même la Liberté fuidant le peuple

Sur Twitter, les internautes se lâchent. Les tags#nicolassarkozypartout apparaît, ainsi que #sarkozysuperheros. On peut lire une compilation des meilleurs tweets sur le sujet ici. C’est de ce genre là :

sarkozy-tian'anmenEt Le Post compile quelques-uns des photomontages qui sont sortis. Bref, on se marre bien.

Mème pas grave ?

Mais sérieux, que font les médias à part reprendre n’importe quelle news venant de l’Élysée sans aucun recul, puis la contredire immédiatement, puis de s’extasier sur le buzz, puis faire le procès de tel ou tel mauvais journaliste ? On attend plus que ça de la presse française.

Globalement, se servir d’un fait historique pour se faire mousser est assez lamentable. Le buzz qui est fait autour de ce mensonge est plutôt gentil. Quand on va annoncer, dans quelques jours, qu’en fait non, c’était la semaine suivante que le Président est allé à Berlin, mais un stagiaire de l’Élysée a rien compris et a donné la date du 9 novembre, on est désolé ah ah ah give me five, il nous restera quoi ?

Alors rions.

Publicités