Ca marque 30 buts par saison et ça s'habille en gothique...

Ca marque 30 buts par saison et ça s'habille en gothique...

On n’est pas sympa avec Noomi Rapace qui est décidément bien jolie et qui incarne tout à fait la Lisbeth Salander que des millions de lecteurs attendaient. Mais la tentation est trop forte : sur plusieurs plans, j’ai vraiment eu -l’agaçante- impression que c’était cette pleureuse de Christiano Ronaldo à l’écran.

On attendait beaucoup l’adaptation du premier tome de la trilogie Millenium au cinéma, et hormis ce petit point de détail, le film est plutôt remarquable. Reconnaissons que Stieg Larsson a si bien situé l’action, l’atmosphère et les détails qu’il est plutôt assez facile de reconstituer un décor conforme à l’imaginaire créé. La maison d’Henrik Vanger, le châlet, la Suède glacée, l’avancée de l’enquête pour retrouver la petite Hariett… On est à fond ! On enrage aussi avec le calvaire de Lisbeth : ce connard de Nils Bjurman, tuteur-violeur (qui lui ressemble au commissaire dans taxi).

En revanche, on regrette que l’affaire Wennerstrom soit autant occultée, comme le journal Millenium, comme Erika Berger, la rédactrice en chef. Je me faisais une petite fête de rencontrer celle qui mène une relation amoureuse qui dure depuis plus de 20 ans avec le journaliste Mikael Blomkvist… Biiiin plutôt déçu.

Bon allez, des petites photos pour illustrer mes ressemblances.

Publicités