Kaiser Chiefs = groupe de britpop qui sonne, mais aussi club de foot sud-africain, de Johannesburg. Un rapport ? Indice : ils aiment le football, comme semble l’indiquer le clip de l’excellent « You want history ».

Des stades mythiques, des tribunes, des supporters avec un maillot frappé d’un écusson jaune, bleu et blanc… Ce qui est gage de qualité chez ces garçons ? Ils sont anglais, aiment le rock et le foot. Et ces mecs sont de Leeds, donc ils kiffent leur club d’United.

Comme pas mal de monde, j’ai pris une petite claque rock à l’écoute d’Employment, leur premier album sorti en 2005. Inoubliables « Predict a riot » et « Everyday I love you less and less » (idéale dans les périodes où on déteste les filles). Difficile d’échapper à leur tube « Ruby » de leur second album, que j’ai un peu zappé, disons-le tout de go.

Après les avoir vu faire un très bon concert à Rock en Seine à l’été 2008, j’ai attendu patiemment la sortie du 3ème album, vu comment ils avaient envoyé sur scène 3 nouveaux titres. Et Off with their heads se révèle un must blindé de tubes en puissance. Du gros son, des riffs, des mélodies et des textes riches : il est là, le troisième album de la consécration.

En témoigne « Half the truth », dont voici le clip (bien trop propret à mon goût. Ca, c’est pour passer à la TV !). Sinon il y ici un enregistrement audio live au festival d’Ellan Road, mais bon le son est un peu pourri et y’a pas d’image… Mais il arrache.

Et au final, pourquoi Kaiser Chiefs ? En fait, c’est parce que les membres du groupe étaient fans de Lucas Redebe, l’ancien capitaine de Leeds, défenseur central sud-af’ dont l’ancien club était… Kaizer Chiefs !

Ah là là le foot et le rock… Gros sujet !

Publicités