Quoi ? Un homme qui nait vieux avec de l’arthrite et qui meurt en nouveau né ? Une histoire d’amour impossible et, cerise sur le gâteau, plus de 2h30 pour filmer le tout : ca sent la daube américaine, me direz-vous… Et bien pas du tout ! Bravo M. Fincher !

L'étrange Histoire de Benjamin Button

L'étrange Histoire de Benjamin Button

L’adaptation cinématographique du livre de Francis Scott Fitzgerald L’étrange Histoire de Benjamin Button est un succès d’autant plus franc que le scénario ouvrait les portes au meilleur comme au pire. Un homme, Benjamin Button, suit un cours de la vie inversé : il naît vieux et rajeunit jusqu’à mourir nouveau né. Sa rencontre avec Daisy sonne le début d’un amour impossible qui durera toute leurs vies, malgré leurs différences d’âge. Les situations comiques voire dérangeantes se succèdent alors : un vieillard qui traîne sous les tables avec une petite fille, un puceau de 60 ans, bref, le film exploite toutes possibilités comiques et dramatiques qu’offre la situation.

Notons tout d’abord les performances d’interprétation des acteurs principaux, Brad Pitt et Cate Blanchett qui sacrifient leurs images d’icônes pour nous émouvoir. On est loin du couple paillette qui fait rêver la foule puisque 90% du temps ils sont sur des écarts d’âge qui cassent complètement le mythe. Ce film est excellent puisque le scénariste ne cède pas à la tentation de les faire s’aimer et s’afficher aux yeux de tous. Les personnages sont conscients de leur situation et se refusent à vivre envers et contre tout leur amour impossible.

En bref, il y a une bonne dose de romantisme dans ce film, mais ponctuée d’humour décapant ! Malgré quelques longueurs, je vous recommande ce film qui est loin du drame à l’eau de rose que l’on pressent en regardant la bande annonce. Sans doute est ce la raison pour laquelle il rafle 13 nominations aux oscars juste devant Slumdog Millionnaire.

Publicités