1101-acqua-alta-palais-des-doges-veniseUn niveau des eaux supérieur à la normale, à cause de la conjugaison de plusieurs facteurs (pluies, marée, lune et vent contraire), et Venise les pieds dans l’eau : c’est l’acqua alta. Un phénomène fréquent – environ 50 jours par an – auquel les vénitiens sont bien préparés. Mais aujourd’hui 1er décembre, les eaux ont atteint 1,60 m de hauteur, du jamais-vu depuis plus de 30 ans !

Qu’est-ce que l’acqua alta ? Est-ce que Venise va disparaître engloutie ? Les touristes sont-ils dégoûtés ?

Déjà, qu’est-ce que c’est que ce phénomène ? Le site www.e-venise.com explique très bien l’acqua alta : forte marée + attraction de la lune + basses pressions + Sirocco = montée des eaux. Il s’agit donc d’une conjonction d’épiphénomènes qui, ensemble, conduisent à des inondations. Les pluies augmentent le débit des fleuves et rivières qui alimentent la lagune, la lune accentue l’influence des marées et le sirocco, en soufflant du Sud au Nord, empêche le trop-plein d’eau de plonger dans l’Adriatique.

Si avec une marée d’un mètre, seule la place Saint-Marc a les pieds dans l’eau, au-delà d’1,40 m c’est la quasi-totalité de Venise qui est inondée !

En général, la population est bien préparée : process d’alerte des habitants (sirènes + alerte SMS), installation de passerelles en bois pour parvenir à circuler, etc. Mais la circulation est actuellement extrêmement difficile car les vaporetti sont en grève ! Bref, une belle panade pour les touristes présents sur place…

Heureusement, le vent a tourné et la décrue est en cours.

Mise à jour : mardi 2 décembre, 11h30. Si la décrue a effectivement eu lieu, la population sur place attend un nouvel acqua alta de 115 cm pour aujourd’hui, essentiellement lié au phénomène de marée. Source : ici

  • Le reportage vidéo sur Euronews
  • Une belle galerie photo du précédent acqua alta, le 1er novembre dernier sur e-venise
  • Et une superbe galerie des inondations du 1er et 2 décembre sur BigPicture
  • Et n’oubliez pas : vous pouvez-vous inscrire au flux RSS de ParisBali !
  • Plus d’articles d’actualités environnement sur Paris-Bali ? Dites-le nous !
Une bière chérie ?

Une bière chérie ?

Publicités