Tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur le PACS et ses déclinaisons pratiques : comment se passe la signature d’un contrat ? Que fait-on immédiatement après la signature ? Bosse-t-on après ? En quelques lignes, description rapide de la journée d’hier. Du PACS au PACSé, tout peut vite basculer…

7h30 : réveil. Tout de suite, on renifle les odeurs de tartes tomate-fromage et de cakes au jambon réalisées jusqu’à 1h00 du mat’ la veille…

7h50 : réveil. Oui, pas évident le réveil.

7h51 : lever, douchage, shampouinnage, séchage, rasage, coiffage.

8h20 : Céline devrait vraiment se réveiller maintenant, on va être à la bourre : cérémonie à 9h15 (ou 9h30, on ne sait plus bien).

8h50 : départ en scooter vers la préfecture / mairie / tribunal du 12ème arrondissement.

8h57 : on se souvient qu’on doit aller chercher nos permis de conduire international pour Bali. A la préfecture de police, on prend un ticket numéroté et on fait la queue : 23. Ça en est au 17 !

9h08 : numéro 21 en cours. Le numéro 20 nous a confirmé ce qu’on savait déjà : c’est vraiment dur d’obtenir des papiers français quand ses parents sont étrangers. Autre truc appris : quelle est la différence entre un extrait  et une copie intégrale d’acte de naissance ? Réponse en bas du post.

9h09 : tiens, apparemment pour les retraits de documents officiels, il n’y a pas besoin de prendre un numéro et de faire la queue. Du coup on grille le numéro 22 et on obtient rapidement les sésames.

9h15 : Céline décide de prendre son scooter pour parcourir les 20 mètres qui séparent la préfecture du tribunal. Inutile de l’en dissuader (« Bin quoi, je le rapproche comme ça ?! »), j’y vais à pieds et arrive avant  elle.

9h17 : on se pointe au tribunal, et on nous dit de se rendre dans un bureau. En fait, on avait rendez-vous à 9h45 mais la greffière peut nous prendre en avance.

9h20 : vérification des pièces du dossier.

9h22 : impression du certificat de PACS.

9h23 : signatures et tampons. Ayé : pacsés !

9h24 : sortie du tribunal. Séances photo avec les supers copines Esther et Estelle venues pour l’occasion !

9h30 : petite bouteille de champagne rosé dans un parc. On trinque, on se ressert, on finit la bouteille. La séance photo prend un tour de plus en plus conceptuel.

11h35 : métro, PSP, bus, PSP, arrivée à l’agence. Tour de tous les bureaux pour ramasser bises, accolades, félicitations et boutades

13h00 : déjeuner. Bises, accolades, félicitations et boutades.

16h20 : j’apprends par ma directrice que je n’ai pas le droit à aucun jour de congé exceptionnel, car « le PACS, ce n’est pas comme le mariage ». Je m’incline devant la puissance de l’argument. Ça répond à la question qu’on se posait la semaine dernière.

pas de PACS, pas de briquet.

- Oui chéri j'ai du feu. Mais je te le répète: pas de PACS, pas de briquet.

16h30 : fin de la journée de taf ! Départ tôt pour pouvoir préparer la salle du Next, rue Tiquetonne

18h00 : arrivée sur place, comme convenu avec David, le gérant du bar. Je me fais bien refouler, car « la salle n’est pas prête, reviens à 19h »

18h05 : Céline arrive et se fait bien refouler, car « la salle n’est pas prête, reviens à 19h ». Première de plusieurs petites galères comme ça dans la soirée avec ce bar qui cultive pourtant une image plutôt cool…

18h10 : apéro mojito au bar voisin en attendant 19h.

19h00 : installation en speed de toute notre préparation.

20h00… début de la soirée ! Marathon à suivre…

Pour la devinette de tout à l’heure : la copie intégrale d’acte de naissance comporte la date et le lieu de naissance des parents.

Publicités